Économie de l’aménagement

Figures et logiques d’intervention des investisseurs

frise rouge frise rouge









Si l’implication des investisseurs dans l’aménagement et la production urbaine n’est pas un fait récent, la nature de ces acteurs, tout autant que leurs formes d’intervention se diversifient et se complexifient. Alors que certains continuent à considérer l’immobilier comme une valeur refuge, d’autres n’hésitent pas à tenir l’immeuble, son quartier, les équipements et services qu’il abrite comme des actifs financiers. Qui sont ces investisseurs ? Quels sont leurs objectifs ainsi que leur modèle économique et spatial ? Comment, où et quand interviennent-ils (entre la construction et le projet urbain, l’investissement et la gestion, l’orientation vers des objets uniques ou des interventions diversifiées fondées sur une logique multi-produits, en lien ou non avec d’autres activités analogues à l’échelle internationale…) ?

Un groupe de chercheur.e.s observe les différents profils de ces acteurs privés, mais aussi leurs modèles économiques et spatiaux en fonction des opérations d’aménagement dans le Grand Paris et, à titre comparatif, dans des métropoles à l’étranger.

Responsable du programme de recherche :

Françoise Navarre, Maître de Conférences à l’École d’Urbanisme de Paris

Actualité : un.e post-doctorant.e sera recruté.e début septembre 2019 pour contribuer aux réflexions du groupe de recherche. Pour cela, une proposition de contrat de post-doctorat sur « les investisseurs et les projets d’aménagement dans le Grand Paris : quelles figures-clés et quelles logiques d’intervention ? » a été diffusée en juin 2019. Ce post-doctorat sera hébergé au Latts à partir de septembre prochain et encadré par un consortium Lab’urba/Latts.

Proposition de contrat

Dépôt des candidature jusqu’au 24 juin 2019

Rechercher sur le site :